Bijoux Boulonnais et de Flandre

Bijoux Nord Pas de Calais

La région Nord Pas de Calais est située, comme son nom l'indique, au nord de la France. D'un nom assez administratif, elle rassemble en fait plusieurs anciens "pays", comme on le disait autrefois. Il s'agit de la Flandre et de l'Artois, noms souvent mis en avant pour promouvoir la région au niveau touristique. Cependant, la région regroupe également les pays Boulonnais, Calaisis, Audomarois, Montreuillois, Ternois, Hainaut, Cambresis, Avesnois et les 7 vallées.
La culture de ces pays que l'on regroupe sous la dénomination Flandre est commune à celle de nos voisins flamands, belges et luxembourgeois car le passé est commun. C'est entre le 16ème et le 19ème siècle que la Flandre est divisée entre les grandes puissances espagnole, française, néerlandaise et belge qui ont occupé successivement et simultanément le comté de Flandres.

La région développe une agriculture céréalière intensive. C'est aussi une importante région industrielle pour la métallurgie et le textile, malgré les crises économiques historiques. La présence du littoral et des frontières proches permet de favoriser les échanges avec l'extérieur. Les habitants de cette région constituent le noyau de l'Europe et sont les premiers à avoir tissé des liens avec nos voisins européens.

Boulogne-sur-mer est une ville portuaire sur la côte d'Opale. Les habitants de cette ville et de la campagne environnante ont avant tout une culture de marins pêcheurs. Les bijoux qu'ils ont créés reprennent les symboles de leurs traditions et de leur quotidien. Ils sont nombreux car les marins étaient fiers d'identifier leur groupe et d'afficher leur succès de pêche à travers la richesse de leurs bijoux.
Les "bijoux boulonnais" sont ainsi des bijoux spécifiquement reconnus dans la région. Ils sont constitués de fils torsadés représentant les cordes des bateaux et de coquilles pour symboliser les fruits de la pêche. Les bijoutiers de la région étaient appelés dorlortiers et lorsqu'on allait acheter un bijou, on disait qu'on allait aux dorlots.

Parmi ceux-ci, on distingue:
- La croix de Boulogne et la croix du Portel sont des croix entourées de cordage de matelot. Ce cordage est fabriqué par une torsade de fils que l'on appelle filigrane et qui est très utilisé au Portugal, en Espagne et en Afrique, preuve de l'influence des cultures entre elles. Les croix dont les extrémités représentent des coquilles sont les croix du Portel tandis que de petites boules remplacent les coquilles pour les croix de Boulogne sur mer. Ces croix sont aussi appelées Croix de Pardon.
- La bague boulonnaise est une bague de mariage ou de fiançailles. Elle est composée de neufs boules symbolisant les neuf mois d'une maternité. Autour de ces boules, s'enroulent des cordages qui noués ensemble représentent deux cœurs enlacés. On l'appelle aussi bague Nœud d'amour.
- La bague de Lisbonne est appelée bague porteloise car elle était portée par les femmes de matelots du Portel.
- Symbole de grande richesse, la bague boulonnaise est sertie de turquoises. Elle est offerte comme bague de fiançailles ou comme alliance.
- La bague Capelet était portée par les matelots et leurs épouses. Elle représente les trois vertus de la charité chrétienne avec la croix, symbole de foi, l'ancre, symbole d’espérance et le cœur, symbole de charité.
- Les boucles d'oreille Milanos sont de grandes boucles constituées d'anneaux attachés les uns aux autres.

Une autre tradition de la région: la brouette de Tourcoing.
Au 19ème siècle, l'activité industrielle textile de la ville de Tourcoing était très forte mais les ouvriers avaient pour habitude de travailler chez eux. Pour transporter le tissus entre leur domicile et l'atelier du Maître d’œuvre, ils utilisaient une brouette.


0
1516 & +