Bijoux Lorrains

Bijoux Lorraine

La Lorraine est une région de l'est de la France comprenant la Meuse, la Moselle, la Meurthe-et-Moselle et les Vosges. C'est un pays de campagne favorable à l'agriculture mais aussi à l'exploitation forestière puisque le tiers de son territoire est constitué de forêts. La lorraine est également une région industrielle car son sous-sol est riche en minerais de fer et de houille.

Le grand symbole de la Lorraine est sa croix. Constituée de deux barres transversales dont l'une, sur la partie supérieure, est plus petite que l'autre, la croix de Lorraine est représentée sur les blasons des Ducs d'Anjou, devenus plus tard Ducs de Lorraine après le mariage du Duc d'Anjou avec Isabelle de Lorraine en 1431. C'est la raison pour laquelle on l'appelle aussi croix d'Anjou. Dans sa version chrétienne, on représente aussi la petite pancarte (le titulus) que Ponce Pilate avait cloué sur le croix de Jésus Christ en gravant INRI, c'est-à-dire "Jésus Christ, roi de Nazareth, roi des juifs". C'est la relique de la croix de bois rassemblée, d'où les deux barres transverses, qui a été ramenée de la Terre Sainte à René d'Anjou.Par relation et mariage entre les dynasties d'Europe, elle va figurer sur des blasons de Pologne, Slovaquie, Lituanie, Hongrie.

Plusieurs siècles plus tard, elle est choisit comme emblème de la France libre pour contrer la croix gammée du régime nazi. C'est Emile Muselier qui la propose à Charles de Gaulle en 1940. Elle gagnera ainsi une grande notoriété et deviendra un symbole de résistance, notamment de la Résistance française pendant la guerre. Les résistants faisaient régulièrement des graffitis de la croix pour exprimer leur patriotisme lors de l'occupation. A la Libération, elle devient l'emblème des mouvements gaullistes et est édifiée dans les monuments aux morts pour la France comme un symbole de liberté et de résistance.

Le chardon est également un emblème pour la Lorraine, notamment pour la ville de Nancy où il figure sur son blason. A l'origine, les grecs et les romains le consommaient car ils lui attribuaient des vertus médicinales. Ses piquants étaient également connus pour faire fuir les démons et les mauvais sorts. Il fut rapporté par René 1er d'Anjou. René II lui attribua la célèbre expression: "Qui s'y frotte, s'y pique"!

Parmi les bijoux traditionnels lorrains, on retrouve la bague foi dite également d'alliance. Cet anneau était orné de deux coeurs accolés pour célébrer l'union des deux époux.

Enregistrer


0
1350 & +