Le Péridot

La signification du nom provenant du grec est incertaine. Peut-être se rapporte-t-elle à la richesse des forces naturelles de ses cristaux. On le rencontre également sous les synonymes: "Chrisolithe" et "Olivine" bien que cette dernière appelation soit surtout utilisée en minéralogie.Péridot brut

Les gisements les plus importants se trouvent en mer Rouge, sur l'île volcanique Zébirget. Cet endroit produit des pierres depuis 3500 ans. Les carrières de serpentine de Haute Birmanie donnent également de belles pierres. Les gisements sont relativement nombreux dans le monde, même s'ils ne sont pas tous exploitables: Sri Lanka, Norvège, Australie, Brésil, Etats-Unis, Congo, Afrique du Sud et France. En Russie, des péridots sont taillés dans une météorite en Sibérie Orientale depuis 1749.

Image ci-contre: Péridot brut.

Ce fut les Croisés qui apportèrent le Péridot en Europe Centrale. Très employé au Moyen-Age pour rehausser des ornements d'église et des objets du culte, il fut plus tard la pierre la plus appréciée de l'époque baroque.  

La célèbre parure de la reine Cléopâtre que l'on a longtemps supposé être en Emeraudes était sertie de Péridots.

L'Or jaune est le métal qui le met le mieux en valeur.

Le Péridot est l'une des pierres des Poissons, des Cancers et des Sorpions.

 Dureté: 6.5 - 7 

 Densité: 3.27 - 3.37

Réfringence: 1.654 - 1.690

 Péridot

 

  Retour