Bijoux de Montagne

Bijoux Montagne

De tout temps, l'homme a voulu gravir et traverser les montagnes. Sa motivation de départ n'était pas touristique mais une question de survie ! Nomade, l'homme de la préhistoire cherchait de nouvelles terres pour se nourrir. C'est la même raison qui poussaient les hommes de l'Antiquité et du Moyen-age à accroître leur territoire en repoussant les frontières. On a parlé d'alpinisme seulement à partir du moment où l'ascension d'une montagne n'avait pas de but en soi, mais simplement le plaisir de conquérir un sommet.

On a pour coutume de dire que l'ère de l'alpinime moderne est née lors de la première ascension du Mont Blanc en 1786 par Jacques Balmat et le Docteur Paccard, à la demande d'Horace-Benedict de Saussure qui voulait atteindre le sommet pour prendre des mesures. L'exploit sera répété et ouvrira réellement l'ère touristique de Chamonix et de l'ensemble des Alpes. Au 19ème siècle, entre 1850 et 1890 pratiquement tous les sommets des Alpes sont conquis. Quand on constate les moyens matériels de l'époque, avec pioches en bois, cordes en chanvre et chaussures à clous... on peut vraiment parler d'exploit ! Le 20ème siècle va poursuivre cette grande conquête en améliorant petit à petit le matériel avec de meilleurs piolets, des cordes synthétiques qui ne cassent pas, des crampons à 12 pointes, des espadrilles puis des chaussons d'escalade. Les plus célèbres guides alpinistes ont pour nom Charlet, Ravanel, Couttet, Rebuffat, Frison-Roche, Bonatti, Terray... Après la conquête des sommets, ils se lancent dans l'ascension des faces et des arrêtes.
L'un des plus gros challenges de l'époque était de résoudre les "trois derniers problèmes des Alpes", c'est-à-dire d'escalader les faces nord des Grandes Jorasses dans le massif du Mont Blanc, du Cervin dans le Valais (appelé aussi Matterhorn) et de l'Eiger dans les Alpes bernoises. La face nord du Cervin fut la première conquise en 1931 par les frères Schmid. Ensuite, la première face nord des Grandes Jorasses sera réalisée en 1935 par Meiers et Peters. Trois années plus tard, la cordée d'Heckmair gravira la face nord de l'Eiger.
Parallèlement, les portes des plus hauts sommets du monde commencent à s'ouvrir. Les alpinistes se rendent dans l’Himalaya pour conquérir des sommets à plus de 6000 mètres d'altitude. En 1950, l'exploit est français avec la cordée Hertzog Lachenal qui conquit pour la première fois un sommet de 8000 mètres, l'Annapurna.
S'ensuit l'ère des premières hivernales qui causeront également de grandes frayeur et des drames. On retiendra notamment la tragédie de Desmaison et de Gousseault en 1971 alors que la France entière retenait son souffle avant de connaître l'issue de l'expédition.
Une décennie plus tard, l'exploit est de réaliser des enchaînements, à l'instar de Christophe Profit qui enchaîne le Cervin, l'Eiger et les Jorasses en une journée, aidé d'un hélicoptère quand même !
Miroir de l'ère du temps, les challenges actuels sont d'établir des records de vitesse en escalade solitaire. Ueli Steck est un alpiniste suisse qui est à la pointe de cette performance. Dans la même lignée, Kilian Jornet est un alpiniste trailer qui réalise des courses classiques en défiant son chronomètre.
Désormais, tous les sommets et couloirs, toutes les faces, arêtes et goulottes du Mont Blanc ont été gravies, escaladées et skiées. Les répétitions restent néanmoins aussi belles et aventureuses !

La montagne ne se réduit pas à l'alpinisme et nous aurons tout autant de plaisir à partir en randonnée pour rencontrer marmottes et bouquetins. Les fleurs de montagne comme l'edelweiss ou la gentiane se font discrètes pour mieux être contemplées une fois découvertes. Un lac gelé permettra d'exercer son équilibre sur des patins à glace. Snowboard ou luge seront des outils de plaisir pour ressentir la glisse.

Chez Eleonaure, on adore la montagne et notre collection de bijoux le prouve! La montagne est belle pour être partagée.


0
2000 & +