Bijoux Dauphinois

Bijoux Dauphiné

Dans cette ancienne province étirée du Rhône à la chaîne alpestre les "Guigues d'Albon" forgèrent une civilisation originale entre la France et l'empire, fondée sur des communautés montagnardes (du Queyras aux Terres Froides) et rurales avec leurs systèmes administratifs des "Escartons", sur des communautés religieuses maintenant les traditions notamment protestantes, et sur les communautés urbaines organisées autour du négoce. Bien que "transporté" (terme pour désigner la vente d'un état organisé) à la France en 1349, les Dauphinois ont gardé leur esprit d'initiative et de création.

L'attribut de "Dauphin", soit roi du Dauphiné, revient, depuis le rattachement du Dauphiné à la France, au fils ainé du roi de France. Le mot "Dauphin" était à l'origine le surnom donné au jeune roi de Guigues IV par sa mère, la princesse Mathilde, fille du roi d'Angleterre Edgar Aetherling, afin de perpétuer le souvenir de l’Écossais Dolfin, son cousin germain.

Les Dauphinois ont toujours eu le goût pour le savoir et l'écriture. "A mes enfants, apprends si tu es sage car se vaut mieux science que héritage" est un proverbe français issu de la région.

La croix grille du Dauphiné, dite aussi croix à dentelle, en or ou en argent, se caractérise par des fleurons percés de trois trous, larges et aérés, aux extrémités de ses branches larges. Au recto figure le Christ, au verso seulement un motif central strié, alors que la croix savoyarde comporte la Vierge.


0
1950 & +