Bijoux Alsaciens

Peuplée d'abord par les Celtes, puis par les Romains, à cause de sa géographie, l'Alsace a été, tout au long des siècles, la convoitise de ses deux grands voisins: la France et le Saint Empire Romain Germanique. Les alsaciens issus donc de plusieurs souches ont une culture marquée par leur appartenance germanique et profondément pénétrée par la pensée et la langue française. L'Alsace ayant été le fief de la Renaissance et de la Réforme aux 15ème et 16ème siècles, les confessions se côtoient toujours: catholiques, protestants (luthériens, réformées ou églises libres), juives. Toutes sont fondées sur des valeurs traditionnelles et une foi religieuse très vivace.

Bien que les costumes traditionnels de chaque communauté soient superbes et fort riches, les coiffes et les couleurs permettant de les distinguer les uns des autres, les bijoux, eux, restent très simples: petites croix en métal suspendues à des colliers de grenats, croix huguenotes (parfois même sans la colombe), étoiles de David... La bague de foi très répandue dans l'Ouest de la France, était néanmois également portée en Alsace. Il s'agit d'un anneau composé de deux coeurs accolés ou entrelacés. Bijou traditionnel français par excellence, la croix jeannette est aussi présente en Alsace dans une version colorée d'émail, ce qui la rend encore plus belle.

Aujourd'hui les traditions s'effacent mais l'Alsace jouit d'une forte identité avec ses vignobles, sa gastronomie, ses particularités: la cigogne, les maisons à colombages, la cathédrale de Strasbourg... Ces bijoux la caractérisent davantage. La cigogne est un oiseau porte-bonheur pour les Alsaciens. Elle représente une part importante du patrimoine culturel régional. En effet, c'est seulement dans cette région de France, ainsi qu'en Moselle, qu'elle peut se reproduire. Le nid d'un couple de cigognes peut dépasser les 500kg, atteindre plus de 1.5 mètres de diamètre et mesurer plus de 60cm de hauteur.


0
1700 & +