Bijoux Béarnais

Bijoux Béarn

Le Béarn est une des principautés pyrénéennes issue du Vascon. Lié pendant plusieurs siècles au royaume d'Aragon, puis dans la mouvance des ducs d'Aquitaine, qui sont aussi rois d'Angleterre, le Béarn (avec la Basse Navarre) trouve son indépendance grâce à Gaston Febus aux 13ème et 14ème siècles.
En 1589, à la mort du roi de France Henri III, le vicomte de Béarn et roi de Navarre, qui s'appelle aussi Henri III, devient roi de France sous le nom de Henri IV. Né à Pau en 1553, il est le fils d'Antoine de Bourbon et de Jeanne d'Albret, qui avait fait du Béarn un état officiellement protestant. L’État de Béarn Navarre conservera cependant qu'une semi autonomie. Ce n'est qu'après la Révolution que sera créé le département des Basses Pyrénées, incluant le Béarn, les trois provinces basques et le bas de l'Adour.

Accompagnant des costumes populaires aux tissus vifs et chatoyants, les bijoux restent simples. Ils complètent les tenues habillées lors des cérémonies. C'est surtout dans les vallées d'Ossau et d'Aspe que l'on trouve les croix du Saint Esprit, les cœurs, de simples croix en métal ou en bois portés sur des rubans de velours ou des rangs de perles.

Les communautés catholiques et protestantes se différencient par leurs bijoux: les Saint Esprit catholiques sont filigranés et les habituelles larmes suspendues ont la particularité d'être de petites étoiles. Le Saint Esprit protestant prend lui la forme d'une colombe avec un cœur accroché au bec et à chaque aile.


0
3000 & +